Partez l'esprit tranquille

Si vous aimez voyager, l'assurance assistance s'impose logiquement. Si vous êtes victime d'une maladie ou d'un accident à l'étranger, vous devez pouvoir compter sur une bonne assistance médicale et logistique. Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu'il se passera si, à votre retour, une maladie ou un accident dont vous seriez victime pendant les vacances vous empêche de reprendre le travail ?

Comme une maladie tropicale qui évolue mal. Ou une jambe cassée, vous qui devez être sur vos deux pieds pour travailler. Ce n'est pas votre assurance assistance qui compensera votre perte de revenus ou qui règlera les factures qui continueront d'arriver. 

Prenez le temps d'examiner les dispositions que vous pouvez prendre pour partir en vacances l'esprit totalement serein.

Pas de souci pour le paiement de vos primes

L'option "exonération de primes" disponible dans vos contrats PLCI, EIP ou assurance de groupe permet de maintenir vos couvertures si vous tombez en incapacité de travail. C'est alors l'assureur qui prend en charge le paiement des primes. La constitution de votre pension n'est pas menacée et le maintien de vos éventuelles couvertures de risque est garanti. C'est le moment de vérifier si vous avez souscrit cette option ou non.

Avez-vous pensé à vos frais fixes ?

Votre société doit faire face à toute une série de frais récurrents. En tant que personne clé dans votre entreprise, si vous êtes en incapacité de travail de longue durée, les revenus de celle-ci vont soudainement chuter, ce qui peut menacer sa pérennité. Vous pouvez dès lors opter pour une garantie qui couvre vos principaux frais (Scala Keyman). Votre conseiller en assurances vous aidera à choisir la solution adéquate.

 

Parlez-en à temps

En fonction de votre situation, de vos souhaits et de vos couvertures personnelles, vous devrez vous soumettre à une procédure d'acceptation ou répondre à certaines conditions.

Votre conseiller en assurances vous en dira plus.